5 erreurs à éviter quand on crée un podcast de fiction

Ça y est, c’est le grand jour : vous avez décidé de créer votre podcast de fiction. Ce n’est pas un exercice facile et les écueils sont nombreux… Voici 5 erreurs à éviter quand on se lance dans la fiction audio !

Ecrire des dialogues trop didactiques

Comme, par essence, la fiction audio n’utilise aucun support visuel, on peut être tenté d’écrire des dialogues très explicites. L’objectif est que l’auditeur ou l’auditrice comprenne où se situe l’action, ou saisisse correctement la nature de la relation entre deux personnages.

Mais faites très attention ! Si vous écrivez une scène trop didactique, vous risquez de nuire au naturel de la scène et d’ennuyer vos auditeurs. En plus, ils auront l’impression que vous les prenez pour des idiots…

Plutôt que de les prendre par la main, jouez sur les effets sonores pour donner vie à une situation : dans la salle d’attente d’un médecin, par exemple, on peut entendre le téléphone sonner, entendre la voix du/de la secrétaire s’adresser à votre personnage, sentir que d’autres personnes sont assises autour des personnages principaux, feuillettent des magazines… Ces éléments sont autant d’indices pour vos auditeurs pour comprendre où se trouvent vos personnages !

Certes, parfois, vos personnages seront obligés de dire quelque chose qu’ils auraient dit différemment dans la vraie vie. Dans ce cas, faites en sorte de glisser vos indices le plus subtilement possible.

Ecrire une histoire trop linéaire

Quand on a une histoire en tête, on peut la dérouler de façon très linéaire : une situation, un problème, un développement, un dénouement, une résolution…

Or, rien n’est plus ennuyeux qu’une narration prévisible quand on écoute un podcast de fiction !

N’hésitez pas à rendre votre script plus complexe en glissant, par exemple, des faux climax : votre personnage croit qu’il a résolu son problème (il s’est débarrassé du méchant, par exemple) sauf qu’on découvre un peu plus tard qu’il n’en est rien, ou qu’une autre difficulté est apparue entre temps.

Réduire les dialogues à des voix

Quand on écrit un script pour son podcast de fiction, on se concentre avant tout sur la justesse des dialogues. Le risque ? Réduire vos personnages à deux têtes qui parlent, en oubliant ce qui se trouve autour !

N’oubliez pas que vous ne disposez que d’outils audio pour donner corps à vos dialogues, à vos personnages, à vos scènes. Alors surtout, utilisez-les !

Par exemple, vos personnages peuvent discuter dans une voiture, devant un match de foot, à table… Encore une fois, jouez sur les effets sonores, ou encore les petites phrases comme « prends à gauche » ou « passe-moi le poivre » pour ancrer vos dialogues dans le réel.

Ne pas dire à haute voix le nom de la scène au début de chaque prise

Lorsque vous avez fini d’enregistrer votre podcast de fiction, vous pouvez vite être perdu.e au moment du montage. Vous avez des dizaines de fichiers sur votre carte SD et, pour peu que vous ayez enregistré vos scènes dans un ordre différent du script, vous risquez de passer des heures à identifier quel fichier correspond à quelle scène.

Et on ne parle même pas des différentes prises pour une même scène…

Ce n’est pas parce que vous faites de la fiction audio que vous ne pouvez pas faire comme au cinéma : énoncez à haute voix le nom de la scène et le numéro de la prise après avoir appuyé sur le bouton « rec » !

Enregistrer toutes les voix au même niveau

Lorsque vos acteurs enregistrent leur scène, ils peuvent crier à un moment et chuchoter l’instant d’après. Si vos réglages son restent au même niveau, vous risquez la saturation ou la sous-modulation, ce qui nuira au rendu final.

Et si vous modifiez vos réglages au milieu d’une prise, vous risquez non seulement de faire une erreur dans le feu de l’action, mais en plus d’interrompre une scène qui se déroulait parfaitement bien !

Pour remédier à ce problème, essayez, si possible, de vous procurer un deuxième enregistreur pour votre podcast de fiction. Faites vos réglages sur chaque machine avant de lancer l’enregistrement, et demandez à vos acteurs de passer (discrètement bien sûr) d’un micro à l’autre !

Bonus : N’oubliez pas d’enregistrer

Ça peut paraître trivial mais… Le voyant rouge est-il allumé ? Il n’y a rien de pire que de se rendre compte qu’on avait oublié d’appuyer sur « enregistrer » avant une prise ! Soyez parano, vérifiez systématiquement que vous avez bien lancé l’enregistrement.

Et de la même façon, vérifiez aussi l’état de votre batterie. En cas de doute, changez les piles avant une prise !

Et vous, quelles sont les erreurs que vous avez faites en enregistrant un podcast de fiction ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux !

Héberger son podcast sur Ausha

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

We Promise Not to Send Spam:)