Vous souhaitez immerger votre auditeur au coeur de votre récit ? Placez le dans une bulle sonore !

Qu’est ce que le son 3D ?

Le son 3D est plus savamment appelé son binaural. Il correspond à notre écoute naturelle : un son placé derrière nous à droite parvient plus rapidement et plus fort à notre oreille droite qu’à la gauche. De plus, notre corps (surtout le pavillon de nos oreilles) filtre différemment un son en fonction de sa provenance, notamment si il vient de l’arrière. Notre cerveau a appris à analyser ces signaux auditifs et, avec nos 2 oreilles, nous entendons à 360° (ce n’est pas le cas de notre vue)

En restituant à gauche et à droite d’un casque des sons porteurs de ces différences de temps, d’intensité et de fréquence, tout le monde peut écouter du son en 3 dimensions. Il suffit d’un simple casque !

Comment créer facilement du son 3D ?

La méthode la plus simple, c’est de placer des micros au niveau de ses oreilles ! En effet, si on enregistre un son exactement à la position de la diffusion du casque, il comporte toutes les caractéristiques de spatialisation.

On peut placer des micros cravate directement au bord de ses oreilles.

sennheiser - Ambeo smart headset

Ou utiliser des écouteurs ayant des micros au niveau des oreilles comme les Sennheiser – Ambeo Smart Headset

C’est efficace pour immerger l’auditeur dans un espace (piscine, métro…) et c’est assez discret car les personnes que vous croisez pensent que vous êtes en train d’ écouter de la musique (ou votre podcast préféré).

Mais, si c’est très facile à mettre en place, le principal inconvénient, c’est qu’il n’est pas possible d’écouter ce qu’on est en train d’enregistrer. Gare aux sons de frottements ou de respiration, surtout si on ne peut pas le contrôler immédiatement ! 

De plus, ce n’est pas toujours pratique. Un exemple ? Essayer de vous chuchoter vous-même à l’oreille !

Pour remédier à ce problème, il est possible d’utiliser une tête artificielle.

Vous pouvez vous en fabriquer une assez facilement, à partir d’une tête à coiffer, utilisée par les apprentis coiffeur. Il suffit alors de percer un espace au niveau des oreilles pour y insérer 2 microphones. 

Le plus qui fait la différence? Remplacez les oreilles du mannequin par des oreilles en silicone utilisées pour l’apprentissage de l’acupuncture. La forme est plus fidèle et cela se ressent sur le son !

Comme chaque tête est différente, des constructeurs de microphones ont aussi travaillé à la fabrication de têtes standard, au plus proche des moyennes de la population.

La prise de son est très intuitive, il s’agit de choisir le point d’écoute de notre scène sonore. N’hésitez pas à tester la création de bruitages en tournant autour de la tête.

Pour créer votre bande son vous pouvez ensuite mélanger vos prises de son. Vous pouvez manipuler vos fichiers audio comme n’importe quelle musique ou ambiance.

D’autres techniques existent pour créer du son 3D : la prise de son ambisonique (microphone à 4 capsules) ou la spatialisation de sources mono en binaural via des logiciels… Tout est possible !

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que le plus important reste le contenu !

Cet article a été écrit par Thomas Rouvillain de la société Next Sound Lab, expert de la prise de son et du mixage binaural. Vous pouvez les contacter ici pour vos projets: .contact@nextsoundlab.com 

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

We Promise Not to Send Spam:)