Conseils pour le montage de vos podcasts

Le montage détermine l’identité de votre podcast, il convient donc d’y apporter une attention toute particulière. Cet article vous propose quelques astuces pour soigner le montage de votre podcast.

 

Le Rythme

 

Les silences

Les silences sont parfois très bien utilisés dans les podcasts de fiction, de bien-être / développement personnel ou pour certaines entrevues portant sur des thématiques graves, mais il faut les bannir des émissions ayant le format « talk-show ». Bien entendu, si vous faites du podcast de bande avec des débats, il y aura toujours des temps morts. Votre petit jeu pendant le montage consistera à supprimer ces temps morts ou à les réduire au maximum. Mais attention, s’il faut chercher à atteindre un rythme dynamique, il faut éviter de rendre le résultat final irrespirable.

 

Les beds et les génériques

L’intro, les beds (nappes sonores) ou les génériques sont autant d’éléments prompts à dynamiser votre podcast et à affirmer son identité. Néanmoins il y a quelques règles à respecter quant à leur montage.

L’équilibre beds / voix : il faudra minutieusement faire en sorte que votre bed ne couvre pas la voix d’un intervenant et surtout veiller à ce que ce soit le cas durant toute la partie de votre podcast où le bed est utilisé. Il est donc impératif de faire vos balances manuellement sur toutes les parties comportant des fonds sonores.

Le générique : il peut être un peu plus fort que le reste de l’émission, mais pas trop ! Cela peut en effet être extrêmement désagréable pour l’auditeur, en particulier quand il enchaîne deux de vos podcasts et que le niveau sonore se met subitement à exploser au début du second. Veillez également à ce qu’il ne soit pas trop long, c’est le meilleur moyen pour qu’un nouvel auditeur qui découvrirait votre contenu se décourage et n’ait pas envie d'écouter au-delà de ce générique. On vous conseille de le faire durer 20 secondes, grand maximum.

Le son, Mono ou Stéréo ?

L’usage du stéréo dans le podcast n’a que très peu d’intérêt sauf pour les podcasts de fiction qui ont pour objectif de nous plonger dans un univers. Dans le cas inverse, dites-vous que beaucoup de vos auditeurs peuvent vous écouter avant de dormir, avec un seule oreillette. Il serait dommage qu’ils loupent la moitié des interventions de vos chroniqueurs ou les réponses de vos interviewés tout ça parce que vous auriez séparés les pistes voix en stéréo. Ceci n’est qu’un exemple, mais de manière générale, le podcast sera rarement consommé dans des conditions optimales d’écoutes (running, voiture, en faisant le ménage…), il veut donc mieux éviter ce genre de fantaisies si votre format ne le justifie pas.

Le traitement de son avec Auphonic

Si vous voulez une solution automatique pour du traitement de son basique, Auphonic pourra remplir ce rôle à la perfection. Auphonic offre la possibilité de renseigner les métadonnées de son podcast ou de le convertir dans de nombreux formats avec l’échantillonnage que l’on veut. Mais la fonction la plus intéressante pour nous est la présence de 4 algorithmes de traitements audio : Adaptative Leveler, Loudness Normalization, Filtering, Noise and Hume reduction.

  • Adaptative Leveler

    Rééquilibre les disparités de niveaux sonores entre les différents intervenants, la musique et la voix.

  • Loudness Normalization

    Crée une homogénéité du volume sonore perçu de votre podcast en compressant les sons les plus forts.

  • Filtering

    Repère les sons ayant le signal le plus bas pour éliminer les bruits parasites.

  • Noise and Hume reduction

    Isole les bruits de fond pour les supprimer.

Une fois vos options choisies, il ne reste plus qu’à cliquer sur « Start Production » et Auphonic fait le reste. Dès que votre fichier est prêt, vous recevez un mail et vous pourrez télécharger votre podcast directement sur le site. Le service offre 2h de traitement de son gratuit par mois. Si ce n’est pas suffisant pour vous, des abonnements sont proposés de 9€/mois pour 9h à 69€/mois pour 100h.

Site web du service : auphonic.com

Le détail

Retirer les « heuuuu »

Le « heu », ennemi ultime du monde de la production audio, il est un mauvais réflexe qui mettra parfois énormément de temps à être gommé. Alors pourquoi pas le faire pendant le montage ? S’il s’avérera très compliqué de tous les supprimer, en retirer quelque uns donnera un côté bien plus professionnel à votre enregistrement.

Notamment ceux qui vont démarrer une prise de parole ou ceux qui seraient particulièrement longs. Pour que la suppression de ces « heu » soit la plus naturelle possible, pensez à faire un fondu en fermeture juste avant le « heu », supprimer le « heu », et faire un fondu en ouverture juste après.

 

Vous avez fini de perfectionner votre montage ? Alors il est temps de faire découvrir votre travail au reste du monde. Pour cela, on vous invite à vous intéresser à la leçon suivante sur l’hébergement de votre podcast et la création de son flux RSS.

Prêt à embarquer dans l'aventure?

C'est simple et sans engagement.

TESTER GRATUITEMENT